Au fil de nos recherches sur l'impact des changements économiques et sociaux induits par le projet de reconstruction, il est clair que le projet, loin de réduire les clivages sociaux, les a plutôt approfondis et que l'économie libanaise est devenue de plus en plus rentable par nature : ses sources de revenus étrangères s'étaient gonflées, le capital s'était concentré de plus en plus et il y avait une dynastie croissante au sein de ses institutions économiques.

Rapport
Liban
Justice sociale et climatique
Fondation Heinrich Böll