Voisinage Sud Méditerranée
Migration et mobilité

Le fondateur de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms, Oscar Camps, a appelé Malte et l’Italie à autoriser le bateau humanitaire Open Arms à débarquer 278 migrants sauvés au large de la Libye. 

Après trois opérations de sauvetage effectuées la semaine dernière, les migrants sont restés bloqués à bord du bateau dans des conditions météorologiques qui se détériorent de plus en plus.

Dans une déclaration à InfoMigrants, une représentante de l’ONG espagnole, Laura Lanuza, a rapporté que « pour l'heure, les demandes d'évacuations ont été rejetées et aucun port n'a été attribué ». En attente d’instruction, le navire navigue actuellement entre l'île italienne de Lampedusa et Malte.

Majoritairement originaires du Ghana, d'Egypte et de Somalie, les migrants souffrent de « déshydratation sévère, de confusion et de faiblesse extrême, après trois jours de dérive sans nourriture ni eau » assure l’ONG.

Rappelons qu’à la date du 14 septembre 2020, aucun bateau humanitaire n’était présent au large des côtes libyennes. Cependant, l'Alan Kurdi de l'ONG allemande Sea-Eye a quitté le port espagnol de Burriana vendredi soir et devrait bientôt arriver sur la zone.