Voisinage Sud Méditerranée
Bonne gouvernance et Etat de droit

 

Dans une tribune publiée mardi dans le quotidien américain Washington Post, les chefs de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale ont appeler les dirigeants mondiaux à prendre « un nouvel engagement » pour une distribution plus équitable des vaccins contre la Covid-19 pour tous les pays de la planète.

 

Pour ce faire, les signataires de la tribune ont expliqué que le G7 devra s’engager, lors de son prochain sommet qui se tiendra au Royaume-Uni juin courant, à verser 50 milliards de dollars pour un plan anti-pandémie élaboré par le FMI et déjà exposé lors du Sommet de la santé à Rome. Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a souligné qu’une telle somme permettrait « d’augmenter considérablement la production de diagnostics, de traitements, d’oxygène, d’équipements médicaux et de vaccins en vue d’une distribution équitable ».

 

Rappelons que le FMI a récemment publié un rapport qui révèle qu’au moins 40% de la population mondiale doit être vaccinée d’ici fin de 2022 afin de permettre une reprise économique mondiale durable.