Nations Unies
Egypte
Bonne gouvernance et Etat de droit

Dix hommes, dont sept Pakistanais, un Iranien et deux Égyptiens, ont été condamnés à mort par un tribunal égyptien pour trafic de stupéfiants.

Une source judiciaire a déclaré à l’AFP que les autorités égyptiennes ont saisi « plus de deux tonnes d’héroïne, d'une valeur de 107 millions d'euros, ainsi que 99 kilogrammes de méthamphétamine » sur un bateau au large de la mer Rouge.

Les dix accusés ont été condamnés à mort par pendaison par la Cour pénale du gouvernorat de la Mer Rouge. Ils ont 60 jours pour interjeter appel de ce jugement.

En avril dernier, Amnesty International a indiqué que l’Egypte a connu un « pic important » d'exécutions en 2020 avec 107 recensées contre 32 en 2019. Selon l'ONG, l'Egypte est le troisième pays au monde procédant au plus grand nombre d'exécutions après la Chine et l'Iran.