Libye
Pays européens
Migration et mobilité

 

La Chambre italienne des députés a renouvelé son soutien financier et matériel aux garde-côtes libyens. Grâce au soutien de l’Union européenne (UE), l’Italie fournit entre autres des vedettes rapides aux autorités maritimes libyennes qui interceptent et renvoient les migrants vers la Libye.

 

La nouvelle résolution italienne a été votée le même jour de la publication d’un rapport accablant par Amnesty International qui a pointé « la complicité des Etats européens qui continuent honteusement d’aider les garde-côtes libyens à capturer des personnes en mer et à les renvoyer de force dans l’enfer de la détention en Libye ». Le rapport de l’ONG est revenu sur la situation alarmante des migrants placés dans les centres de détention libyens en se basant sur plusieurs témoignages.

 

Rappelons qu’Oxfam a publié un rapport dévoilant qu’au total, 32,6 millions d'euros ont été alloués aux garde-côtes libyens par l’Italie depuis 2017.