Majalat
Voisinage Sud Méditerranée
Pays européens
Justice sociale et climatique

A partir de 2021, la Banque européenne d’investissement (BEI) ne financera plus aucun projet préjudiciable au climat et ce en vertu de la nouvelle feuille de route climat de l’institution qui a été approuvée vendredi 11 novembre 2020.

Dans une interview accordée aux Echos, le vice-président de la BEI, Ambroise Fayolle, a expliqué qu’en vertu de cette décision, 50% des financements de l’institution iront à des projets climats d’ici 2025. Qualifiant la décision d’historique, Ambroise Fayolle a souligné que l’autre ambition est d’investir, d’ici 2030, mille milliards d’euros dans des activités favorables à l’environnement pour s’aligner ainsi sur les objectifs de l’Accord de Paris.

Les nouvelles règles de la feuille de route climat de la BEI disposent entre autres qu’aucune activité de l’institution ne doit porter atteinte de manière significative aux objectifs de l’Accord de Paris.