Majalat
Palestine
Sécurité et lutte contre les violences

La journaliste Shireen Abu Akleh, correspondante de la chaîne arabe Al-Jazira, a été assassinée mercredi matin par un tir de l’armée de l’occupation alors qu’elle couvrait des affrontements dans le secteur de Jénine en Cisjordanie occupée.

Dans la foulée de l’annonce de ce drame, la chaîne d’informations qatarienne a affirmé que sa journaliste avait été tuée « de sang-froid » par les forces israéliennes. Selon la chaîne, Shireen Abu Akleh a reçu une balle « au visage » et portait une veste « presse ». Des images du drame diffusées sur les réseaux sociaux attestent d’ailleurs de ces affirmations.

Palestinienne et âgée d’une cinquantaine d’années, Shireen Abu Akleh avait travaillé à « La Voix de la Palestine », Radio Monte-Carlo, avant de rejoindre la chaîne Al-Jazira, où elle s’est fait connaître à travers le Moyen-Orient pour ses reportages sur l’occupation de la Palestine par l’entité sioniste.