Majalat
Tunisie
Pays européens
Bonne gouvernance et Etat de droit

A l’issue d’une rencontre avec la ministre tunisienne des Finances, Sihem Boughdiri Nemsia, l'ambassadeur d'Allemagne, Peter Prügel, a annoncé que son pays versera une aide de 100 millions d’euros à la Tunisie pour soutenir la promesse du président Kaies Saied d'un « retour à l'ordre constitutionnel » et d'une restauration « de l'acquis démocratique ». L'Allemagne « est prête à continuer de soutenir la consolidation de la démocratie tunisienne » mais elle « suit de près l'évolution de la situation en étroite coopération avec ses partenaires européens et internationaux », a souligné Peter Prügel.

Dans un communiqué de presse, l’ambassade allemande a précisé que cette aide, qui sera décaissée dans les prochains jours, sera destinée aux PME, soulignant que « la décision a été prise avec la conviction que la feuille de route du président ouvrait la voie au retour à l'ordre constitutionnel et restaurait l'acquis démocratique dans le pays ».

Rappelons que le 25 juillet dernier, Kaies Saied avait limogé le chef du gouvernement et gelé les activités du Parlement avant d’annoncer, le 13 décembre 2021, la tenue d’une consultation électronique nationale jusqu'au 20 mars qui sera suivie par un référendum pour amender la Constitution en juillet et des élections législatives en décembre.