Liban
Bonne gouvernance et Etat de droit

 

Le Premier ministre désigné Saad Hariri a présenté un nouveau gouvernement au président de la République, Michel Aoun.

 

Saad Hariri a annoncé mercredi 14 juillet 2021 avoir présenté une nouvelle formation gouvernementale composée de 24 technocrates au président Aoun. Ayant déjà occupé le poste de chef du gouvernement, Hariri a déclaré qu’il s’agit d’un « moment de vérité » pour le pays qui passe par une crise sociopolitique sans précédent.

 

Le dernier gouvernement libanais a démissionné en août dernier, quelques semaines après l’explosion survenue au port de Beyrouth, ayant provoqué le décès de plusieurs personnes. Depuis, le pays se trouve dans une impasse politique qui a empiré sa crise économique, qualifiée par la Banque mondiale comme « la pire dépression de l'Histoire moderne ».

 

Mandaté en octobre dernier pour former un nouveau gouvernement, Hariri a indiqué que ce gouvernement « est capable de sauver le pays et d’éviter l’effondrement ».

Rappelons que plusieurs pays ont appelé à la formation d’un gouvernement au Liban et à l’adoption de réformes, conditionnant ces mesures au déblocage de milliards de dollars d'aide.