Nations Unies
Libye
Migration et mobilité

L’Organisation internationale des migrations (OIM) a annoncé qu’au moins 75 migrants se sont noyés dans la mer Méditerranée au nord de la Libye il y a quelques jours alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Italie par bateau.  Selon les 15 survivants, sauvés par des pêcheurs et amenés à Zouara (ouest du pays), l’embarcation transportait 92 personnes. Les pêcheurs n’ont retrouvé que six corps.

Le porte-parole de l’agence onusienne, Flavio di Giacomo, a indiqué que « cette dernière tragédie porte à plus de 1 300 le nombre de vies perdues en Méditerranée centrale cette année ».

Entre le 7 et le 13 novembre, l’OIM a noté que 791 migrants ont été secourus ou interceptés en mer avant d’être renvoyés en Libye. Au total, près 30 000 migrants et réfugiés ont été interceptés Méditerranée centrale avant d’être renvoyés en Libye.

L’Agence de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a pour sa part indiqué que plus de 105 000 migrants et réfugiés sont entrés en Europe depuis le début de l’année dont plus de 100 000 arrivées par la mer et le reste arrivant par voie terrestre depuis la Grèce et en Espagne.