Nations Unies
Voisinage Sud Méditerranée
Libye
Migration et mobilité

L’ONG allemande Sea-Eye a annoncé que son navire humanitaire, le Sea-Eye 4, a sauvé à 29 migrants, dont 14 mineurs, quatre bébés, huit femmes et deux enceintes, au large la Libye.

Après avoir été immobilisé plus de deux mois en Sicile par les autorités italiennes, le Sea-Eye 4 a récemment regagné la zone de recherche et de sauvetage (SAR zone) où il est le seul navire humanitaire actuellement présent en cette période marquée par une importante hausse du nombre de traversées vers l’Europe.

Samedi dernier, le maire de Lampedusa, Toto Martello, a annoncé qu’environ 820 personnes, réparties sur 13 embarcations de fortune, sont arrivées sur l'île. De son côté, l'Organisation internationale des migrations (OIM) a annoncé que plus de 37 000 personnes ont débarqué en Italie depuis le début de l’année courante contre environ 34 000 sur l'ensemble de l'année 2020.