Union européenne
Tunisie
Bonne gouvernance et Etat de droit

Adoptée par 534 voix « pour » et 45 « contre » et 106 abstentions, une nouvelle résolution du Parlement européen invite le président tunisien Kaies Saïed à mettre fin à la concentration des pouvoirs en ses mains, à faciliter le retour normal à la vie parlementaire et à créer une Cour constitutionnelle.

Soulignant la nécessité d’inclure la société civile dans un dialogue national inclusif, le Parlement européen a appelé au maintien des programmes de l’Union européenne qui soutiennent directement les citoyens tunisiens.

Les eurodéputés ont également alerté sur la crise socioéconomique par laquelle passe la Tunisie et ont appelé à la mise en place de réformes et des politiques structurelles pour y remédier.

Pour sa part, le Haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Josep Borell a indiqué que l’objectif final est de « restaurer la normalité constitutionnelle en Tunisie au cours des prochaines semaines ».